L’Oud Enchanteur…

L’artiste que nous vous présentons Aziz Daouni est un nom à découvrir ou à redécouvrir.  Il est professeur de musique, compositeur et luthiste.

Il a commencé sa carrière il y a plus de 14 ans. Il a entrepris de faire de son art sa passion et le meilleur moyen de réaliser son rêve de rapprochement entre les cultures. Le nom de l’artiste a traversé plusieurs frontières dans le monde. Notons des villes comme Vienne Graz, Long Beach, Casablanca, Stübing, Siem Reap, etc.

Fin connaisseur de la musique arabe et de ses instruments qui lui conférent sa magie, il a choisi l’Oud. Un instrument réservé aux maitres tellement il est sensible entre des doigts habiles. Aziz nous en fait une démonstration magistrale tant par sa technique parfaitement maitrisée que par la source de son inspiration. Sur le chemin de sa recherche musicale permanente, il va rencontrer d’autres artistes extraordinaires et tout aussi passionnés. La particularité de ces rencontres ? c’est la découverte de l’autre dans son rapport à son instrument. Faisant de ces découvertes, un capital à investir dans des collaborations inédites.

Aziz Daouni a enseigné, a donné des conférences sur la musique arabe et ses instruments dans le cadre universitaire. Il a assuré une chronique culturelle à Radio Centre-ville en qualité de grand connaisseur de la musique arabe. Il a aussi sorti son premier album en 2006.

Depuis, il n’a cessé de parcourir le monde à la rencontre de musiciens en Asie en chine, au japon prochainement et en Afrique mais aussi en Europe à Vienne. Aziz Daouni à travers ses précieuses collaborations et grâce à ses recherches, il va avoir le génie de voir toute la pertinence de créer des mélanges musicaux improbables pour en dégager une création inédite et originale en s’alliant le oud au saxophone, au hand pan (Duoxas), au bousouki (Duo d'orient), au violoncelle, à la cora, à la Pipa, au Guzheng etc.

Cette expérience musicale il l’a appelée «Osmose». Son titre évoque ce à quoi les musiciens aspirent…créer une osmose malgré les distances qu’ils ont dû parcourir pour se retrouver au festival du monde arabe pour vous livrer le résultat de cette alchimie des notes pour un enchantement qui n’épargne aucune sensibilité.

Une invitation au monde entier pour découvrir une partie de chacun de nous quel que soit son appartenance dans sa sensibilité musicale.

Par Acia Ghalem

 
 

 

© 2015 par Musique Classique.

  • w-facebook
  • w-youtube
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now